Agenda

Agenda

Le 22 mars: Les enfants du Hasard

Film documentaire "Les enfants du Hasard" réalisé par Thierry Michel et Pascal Colson.

Ce film suit durant une année les élèves de 6ème primaire de l'Ecole communale de Cheratte, petits-enfants de mineurs, majoritairement musulmans et la plupart d'origine turque. Il met en lumière la manière dont ces enfants cherchent à se construire et à donner un sens à leur vie... cherchant à ouvrir un débat de société sur l’enseignement, l’immigration, la démocratie, la transmission de la mémoire ouvrière.
 

SORTIE NATIONALE :  22 MARS
Plus d'infos : www.grignoux.be - www.enfantsduhasard.com

 

 

Jusqu'au 23 mars: Les enfants du Hasard - Avant-premières

Film documentaire "Les enfants du Hasard" réalisé par Thierry Michel et Pascal Colson.

Ce film suit durant une année les élèves de 6ème primaire de l'Ecole communale de Cheratte, petits-enfants de mineurs, majoritairement musulmans et la plupart d'origine turque. Il met en lumière la manière dont ces enfants cherchent à se construire et à donner un sens à leur vie... cherchant à ouvrir un débat de société sur l’enseignement, l’immigration, la démocratie, la transmission de la mémoire ouvrière.

Les avant-premières se dérouleront aux dates et aux cinémas suivants : 

- à Liège, au cinéma le Parc le mercredi 15 mars à 20h 

- à Bruxelles, au cinéma Vendôme le jeudi 16 mars à 19h30

- à Charleroi, au cinéma QUAI 10 le vendredi 17 mars à 20h

- à Louvain-La-Neuve, au cinéma Cinéscope le lundi 20 mars à 20h

- à Namur, au cinéma le Caméo le mercredi 22 mars à 20h 

- à Mons, au cinéma le Plaza Art le jeudi 23 mars à 20h

 

SORTIE NATIONALE :  22 MARS

Plus d'infos : www.grignoux.be - www.enfantsduhasard.com

 

Le 25 mars: Le quartier de La Vilette

LE QUARTIER DE LA VILLETTE, une belle ligne du temps de l’architecture de faubourg, du château Pastur à la maison personnelle de Jacques Depelsenaire
samedi 25 mars 2017, 14-18 heures.

En face de ce que furent les A.C.E.C., autour du Tir, lieu de mémoire, et du château de la famille de Paul Pastur, dans un quartier de faubourg « de derrière une gare", vous découvrirez de petits trésors d’architecture éclectique, Art Nouveau, Beaux-Arts, Art Déco, moderniste, Expo 58, contemporaine. Une découverte pour beaucoup, un étonnement pour tous.

Rendez-vous à 14 heures, rue Emile Rousseaux, près de la station Total de l’avenue Pastur, 6001 Charleroi  (Marcinelle), derrière la gare de Charleroi Sud. 

N’oubliez pas que votre participation implique votre inscription préalable auprès de la Maison du Tourisme de Charleroi - Place Charles II 20 - 6000 CHARLEROI   071 86 14 14 ou  maison.tourisme@charleroi.be

 

André et Béatrice LIERNEUX-GARNY - Lic. Histoire UCL

Maison Regniers
quai Arthur Rimbaud 25
6000 CHARLEROI
071/32.89.49 - 0476/453 157 - 0476/449 717
lierneux.garny@skynet.be


 

Le 1 avril: Conférence "La métallurgie ardennaise - Bilan de deux années de prospections"

L’association Ardenne Wallonne vous invite à la conférence de Monsieur Maxence Pieters, directeur du Centre Ardennais de Recherche Archéologique, intitulée "La métallurgie ardennaise - Bilan de deux années de prospections". Cette présentation fera suite à l’assemblée générale de l’association qui se tiendra à 15 heures au même endroit. 

Le Département des Ardennes est une terre de tradition métallurgique. Pourtant, aucun programme de recherche archéologique n'a jusqu'à présent été développé sur ce sujet. Les données sont éparses et les sites fouillés encore rares. Le programme de recherche "Métallurgie en Ardenne", initié en 2015, a pour objectif un inventaire des sites, afin d'en constituer une cartographie systématique. Ce travail, réalisé à partir de la documentation disponible et de prospections de terrain, a permis de dresser un inventaire de plus de 600 sites, qui modifient sensiblement notre connaissance du paysage métallurgique du massif ardennais et de ses abords.

En parallèle, la mise en place d'un référentiel chimique des minerais et scories (en partenariat avec le CNRS) permettra à terme de tracer les minerais et de faire le lien entre sites d'extraction, d'élaboration et de transformation (éventuellement de consommation). Il sera ainsi possible de suivre la chaîne opératoire métallurgique et de reconstituer les circuits économiques qui l'organisent.
Cette conférence sera animée par monsieur Maxence Pieters, Directeur du CARA (Centre Ardennais de Recherche Archéologique), Docteur en archéologie spécialité Protohistoire de l'Université de Bourgogne, chercheur associé au Centre archéologique Européen du Mont Beuvray, chercheur associé à I'UMR 6298 ARTEHIS, spécialiste de la paléométallurgie et notamment de l'outillage lithique utilisé dans les opérations de transformation des métaux, dirige depuis 2015 le programme de recherche "Métallurgie en Ardenne" qui vise à reconstituer l'évolution de l'économie du métal sur le massif ardennais et ses marges, notamment à travers la circulation de la matière première tout au long de la chaîne opératoire métallurgique (extraction, élaboration, transformation).

Quand ? Le samedi 1er avril 2017, à 16 heures,

Où ? à la Maison de la Rencontre, 9 rue Jules Gilbert à GIVET

Entrée libre !

Plus d'infos : www.ardenne-wallonne.fr


 

Le 1 avril: Deux siècles de cités sociales à Charleroi

DEUX SIECLES DE CITES SOCIALES A CHARLEROI

Samedi 1er avril 2017,14-18 heures.

Ville industrielle, Charleroi et ses quartiers périphériques devaient accueillir une population ouvrière abondante en quête de logements. A l’image des cités-jardins nées en Angleterre et développées à Bruxelles dans l’entre-deux guerres, le baron Louis Empain, homme d’affaires et philanthrope, décide le financement d’une cité qui porte son nom. A deux pas de là se sont développées, quelques années plus tard, la cité C.E.C.A et la Cité Parc, sur un vaste site en évolution continue, encore aujourd’hui, toujours ouvert aux architectures nouvelles et tout entier dévolu aux habitations sociales. Venez découvrir un haut lieu de Charleroi, capitale sociale de la Région wallonne. 

Rendez-vous à 14 heures avenue Mascaux 672, 6001 Charleroi (Marcinelle). Via le  Périphérique R3 Sortie n° 7 Marcinelle Est , prendre la rue André Vésale (panneaux Marcinelle centre, Beaumont, Biocap) jusqu’au feu tricolore et remonter à gauche l’avenue Mascaux jusqu’à la pharmacie Grégoire Xavier au 672. 

 

André et Béatrice LIERNEUX-GARNY - Lic. Histoire UCL

Maison Regniers
quai Arthur Rimbaud 25
6000 CHARLEROI
071/32.89.49 - 0476/453 157 - 0476/449 717
lierneux.garny@skynet.be


 

Le 20 avril: Conférence "La restauration des machines Wielemans-Ceuppens : un projet socio-culturel original"

Conférence de l'équipe de restauration en français dans le cadre d'un cycle de communications sur le patrimoine social et industriel bruxellois, organisé par BruxellesFabriques ASBL avec la collaboration de ETWIE

Quand ? Le 20 avril 2017 à 18h30 (durée : 1h)

Où ? Café de la Rue, Rue de la Colonne 30, 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Combien ? 5€

Plus d'infos : info@bruxellesfabriques.be


 

Le 23 avril: Enjoy the Carolo Bus Tour™ 2017!

Locomotive industrielle et économique de la Belgique naissante jusqu’à la seconde guerre mondiale, la métropole wallonne aura alimenté Bruxelles et Anvers pendant plus d’un siècle, avant de décliner au rythme de la fermeture de ses grandes entreprises séculaires : les charbonnages, les hauts-fourneaux, forges, fonderies et laminoirs, les innombrables verreries qui en avaient fait la capitale mondiale du verre plat. Et les ACEC, ce géant de la construction électro-mécanique qui a essaimé dans le monde entier. Et l’empire Solvay, né à Charleroi en 1863. Et le groupe de distribution Delhaize, né à Charleroi en 1867. Et la production aéronautique depuis 1919 avec la SEGA et ensuite avec Fairey en 1931.

De tout cela, il reste les bijoux de famille: le centre R&D du groupe verrier japonais AGC ; Riva et surtout Industeel, un des fleurons européens de l’acier spécial ; les sites d’excellence des ACEC acquis par Alstom, Nexans et Thales Alenia Space. Témoins centenaires du passé, ils participent au présent et au futur économique de Charleroi qui, progressivement, délocalise ses autres activités Hi-Tech vers ses grandes zones d’activité et de développement économiques contemporaines : l’Aéropole est l’exemple achevé mais pas ultime du renouveau Carolo. Le groupe Mestdagh, AGC, le Biopark, Bone Therapeutics, l’IPG, Marc VDS Racing, SABCA, SONACA, Venyo et l’European Flight Simulator, Air Space et son simulateur de chute libre, et tant d’autres y portent haut et loin la réputation d’une métropole qui s’est remise à gagner. D’autres parcs de développement économiques carolos se mettent d’ailleurs en place pour répondre à la demande croissante des investisseurs.

Charleroi. Une ville grande comme Paris, peuplée de seulement 200.000 habitants, répartis par quartiers blottis autour de leur usine, qui ont leur personnalité propre, réunis autour d’un centre-ville si petit qu’on a du mal à croire qu’il est le cœur et le ciment de cette mosaïque sociale, industrielle, paysagère. Une ville où la violence des contrastes urbanistiques et environnementaux finit par s'atténuer au fur et à mesure de leur récurrence !

Ne ratez pas le prochain Carolo Bus Tour™ !

Le Carolo Bus Tour, c’est une immersion de neuf heures dans Charleroi, à la rencontre de cette ville stupéfiante, imprévisible faite de lieux inattendus, si mal connue des Carolos eux-mêmes, celle dont certains croient pouvoir dire qu’il n’y a rien à y voir, que d’autres ont élue ville la plus moche du monde, que d’aucuns exhibent comme un agglomérat de quartiers sordides et glauques dont suinte la misère et sourd la délinquance, celle qui a fasciné le photographe US Dave Anderson, celle qui est un creuset de réflexion pour les urbanistes, paysagistes, sociologues, un lieu d’inspiration et d’expression pour artistes : une ville unique dont l’usine a pénétré les entrailles, une ville étonnamment verte, faite de parcs et de bois, de terrils et de fermes, de corons et de quartiers résidentiels, de châteaux fortifiés et de plaisance, de maisons bourgeoises, de grands bâtiments scolaires et publics, de lieux de culture classique et alternative, riche d’un patrimoine religieux millénaire, de vestiges industriels en péril ou réhabilités, de quartiers en profonde mutation. Et son Aéropole, où se termine ce périple passionnant à travers mille ans d’histoire des hommes et des techniques.

Charleroi comme vous ne l’avez jamais vue ni même imaginée. Telle qu’elle est.

Conçu en 2011 pour des étudiants du Lemmens Instituut et de l’IAD en résidence à Charleroi, réédité en clôture du colloque interuniversitaire consacré au centenaire de l’Exposition internationale de Charleroi, le Carolo Bus Tour  a suscité l'enthousiasme des premiers participants. Il a depuis été reconduit une vingtaine de fois, y compris pour une cinquantaine de fonctionnaires européens, pour autant d’étudiants en architecture et urbanisme de l’IAUL (Lille), de l’ISURU (BXL), du LOCI UCL, de l’IUAT ULB, de St Luc, pour les doctorants du Laboratoire de Sociologie urbaine de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, pour B+, pour le Rotary, pour le 25è anniversaire du Soroptimist de Charleroi, pour l’ARC Namur, tout simplement, pour ceux qui veulent savoir ce qu’est vraiment Charleroi.

Sold out à chaque fois !

La visite est commentée par André et Béatrice Lierneux-Garny, les deux historiens initiateurs du projet et guides officiels de la ville. Passionnés et passionnants.

Prochain départ : dimanche 23 avril 2017, à 9 heures précises, devant les bureaux de la Nouvelle Gazette, quai Paul Verlaine 1, 6000 Charleroi. Retour vers 18 heures.

Le prix par personne est de 22 euros pour le car et de 16 euros pour le repas 4 services de midi pris au buffet de l’ancienne gare de Gilly Sart-Allet, modèle carolo d’économie et de réinsertion sociales réussies.

Si le car est déjà complet, n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste d’attente, en vue du départ suivant.

Pour rejoindre le lieu de départ :

En voiture : sur le ring R9 de Charleroi, sortir à la « VILLE BASSE » : au rond-point, faites un demi-tour complet pour entrer dans la rue des Rivages jusqu’au parking éponyme ou à 50 m de là, dans le parking de la place de la Digue. Revenez à pied vers la Sambre et empruntez le quai Verlaine sur 100 m.

En train, bus ou métro: en face de la gare du Sud, franchissez la Sambre par la passerelle Baudouin, tournez à gauche et longez le quai Verlaine récemment rénové.

►►Inscription: uniquement à la Maison du Tourisme de Charleroi

Place Charles II 20 6000 CHARLEROI   071 86 14 14   maison.tourisme@charleroi.be

 


 

Le 25 avril: Journée d'étude "Le métal dans la construction : 1914-1945"

Plus d'infos : info@fabi.be


 

Le 6 mai: Auguste Cador

AUGUSTE CADOR, architecte, urbaniste, bâtisseur, homme de culture carolo (1822-1904)
samedi 6 mai, 14-18 heures.

Issu d’une vieille famille d’industriels Carolos, l’architecte Auguste Cador a joué un rôle déterminant dans l’évolution urbanistique de Charleroi au 19è s, au moment où la démolition des remparts allait permettre de donner à la ville sa physionomie actuelle. Et pourtant, Auguste Cador est une des personnalités les plus méconnues en bord de Sambre ! Aucune rue de Charleroi ne lui est encore dédiée à ce jour. Et jusqu’à la présentation toute récente du travail d’Anne-Catherine Bioul, aucune étude spécifique ne lui avait rendu l’hommage qu’il mérite.

Sur base d’une recherche aux archives, parmi les permis de bâtir de la ville de Charleroi, nous vous conduirons à la rencontre de cet homme de culture, architecte à la production abondante et de qualité. Membre fondateur, en 1863, de la Société Royale de Paléontologie et d’Archéologie de Charleroi, membre de la Commission des Monuments et Sites de Belgique, Cador est grand amateur de théâtre ; il s’en construit un, qui existe toujours, pleinement actif, l’EDEN.

Succédant à Kuypers au poste d’architecte communal, avec la mission de dresser les plans d’extension de la ville, il démissionne de sa fonction en 1873. Il entame alors une abondante production d’’immeubles privés dans le style architectural de la fin du 19è s., le courant éclectique. Sa fille Marie épouse Gustave Desgain, de la famille des verriers ; Auguste Cador lui construit une étonnante demeure néogothique à Dampremy, chaussée de Bruxelles, que nous visiterons.

Edifiés dans le style néogothique en 1878-1879, le collège des Jésuites, l’abattoir en bord de Sambre et le musée archéologique sont aujourd’hui détruits. Nous en verrons des documents au passage.

En 1882, il dessine un hôtel de maître de grand standing au boulevard Central (Devreux) pour l’avocat Paul François. Nous le visiterons.  En 1883, sur fonds propres, il construit un théâtre, l’EDEN actuel. Ceux qui le souhaitent prendront une consommation dans la brasserie, qui date de 1895.

 Rendez-vous à 14 heures, à l’angle du quai Verlaine (ex quai de Flandre) et de la rue Jean Monet, devant la Nouvelle Gazette.

N’oubliez pas que votre participation implique votre inscription préalable auprès de la Maison du Tourisme de Charleroi - Place Charles II 20 - 6000 CHARLEROI   071 86 14 14 ou  maison.tourisme@charleroi.be

André et Béatrice LIERNEUX-GARNY - Lic. Histoire UCL

Maison Regniers
quai Arthur Rimbaud 25
6000 CHARLEROI
071/32.89.49 - 0476/453 157 - 0476/449 717
lierneux.garny@skynet.be


 

Le 13 mai: La ville basse

LA VILLE BASSE, de l’architecture “forteresse” aux immeubles contemporains, avec les chantiers 2017 et les projets 2018 en prime 
samedi 13 mai 2017, 14-18 heures.

Nous vous ferons traverser trois siècles d'architecture Carolo, des bâtisses de la période "Forteresse" aux buildings contemporains, en passant par les immeubles éclectiques, Art Nouveau, Beaux-Arts, Art Déco, modernistes de la Ville Basse.

Nous serons accompagnés par l'architecte Jean Yernaux, dont les commentaires seront d'autant plus précieux qu'il fut un acteur important de l'évolution architecturale et urbanistique de Charleroi. Le témoignage de l'auteur de plusieurs bâtiments décrits vous sera donc transmis en direct !

Rendez-vous à 14 heures devant la Maison Regniers, quai Arthur Rimbaud 25 à 6000 Charleroi. 

N’oubliez pas que votre participation implique votre inscription préalable auprès de la Maison du Tourisme de Charleroi - Place Charles II 20 - 6000 CHARLEROI   071 86 14 14 ou  maison.tourisme@charleroi.be

 

André et Béatrice LIERNEUX-GARNY - Lic. Histoire UCL

Maison Regniers
quai Arthur Rimbaud 25
6000 CHARLEROI
071/32.89.49 - 0476/453 157 - 0476/449 717
lierneux.garny@skynet.be


 

Le 18 mai: Conférence "Les réseaux européens de valorisation du patrimoine industriel"

Conférence de Joaquín DE SANTOS en français dans le cadre d'un cycle de communications sur le patrimoine social et industriel bruxellois, organisé par BruxellesFabriques ASBL avec la collaboration de ETWIE

Quand ? Le 18 mai 2017 à 18h30 (durée : 1h)

Où ? Café de la Rue, Rue de la Colonne 30, 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Combien ? 5€

Plus d'infos : info@bruxellesfabriques.be


 

Jusqu'au 21 mai: Exposition - LaToya Ruby Frazier "Et des terrils un arbre s'élèvera"

Invitée par le Mac's à réaliser un documentaire sur la communauté des anciens mineurs du Borinage, la jeune artiste américaine LaToya Ruby Frazier présente en résonance avec ses séries consacrées au déclin industriel de sa ville natale (Braddock dans la région de la Rust Belt) le résultat de sa résidence : une fresque sociale composée de portraits, de natures mortes, de paysages et d'extraits d'interviews.

Visites guidées gratuites du mardi au vendredi à 14h et le dimanche à 11 et 14h. Gratuit le 1er dimanche du mois

Où ? Mac's/musée Des Arts Contemporains - Rue Sainte-Louise 82 - 7301 Hornu - Tél. : 065/613.915

Combien ? 8€, 5€, 2€

Public : à partir de 2 ans

www.mac-s.be


 

Le 3 juin: Joseph André

Joseph ANDRE, architecte majeur de Charleroi, de l’entre-deux guerres aux Golden Sixties
samedi 3 juin 2017, 14-18 heures.

C’est dans l’oeuvre magistrale de Joseph ANDRE que nous allons vous faire pénétrer: les bâtiments publics les plus prestigieux de Charleroi sont signés de la main de cet architecte prolifique et talentueux. Nous faufilant entre les œuvres de sculpteurs renommés, nous vous guiderons dans le labyrinthe des couloirs et des salles de l’hôtel de ville et du Palais des Beaux-Arts, avant de nous plonger dans l’immensité des halls infinis du Palais des Expositions, selon disponibilité. Après nous être laissés pénétrer du mysticisme des vitraux de Zéphir Busine, du crucifix de Félix Jacques, de la mosaïque et des fresques de Jean Ransy, des céramiques d’Antoine de Vinck, après avoir réussi la montée à la coupole de l’église Saint-Christophe, nous finirons l’après-midi avec le Conservatoire Arthur Grumiaux, devant deux façades voisines du boulevard Audent, élevées toutes deux en 1926 mais si différentes: elles démontrent le talent de l’architecte dans ses recherches d’innovation comme dans les œuvres de commande. Rendez-vous est pris devant la Maison du Tourisme, 20 place Charles II à 14 heures.

N’oubliez pas que votre participation implique votre inscription préalable auprès de la Maison du Tourisme de Charleroi - Place Charles II 20 - 6000 CHARLEROI   071 86 14 14 ou  maison.tourisme@charleroi.be

André et Béatrice LIERNEUX-GARNY - Lic. Histoire UCL

Maison Regniers
quai Arthur Rimbaud 25
6000 CHARLEROI
071/32.89.49 - 0476/453 157 - 0476/449 717
lierneux.garny@skynet.be


 

Le 15 juin: Conférence "Que faire pour sensibiliser et sauver le patrimoine industriel bruxellois ?"

Conférence de Guido VANDERHULST en français dans le cadre d'un cycle de communications sur le patrimoine social et industriel bruxellois, organisé par BruxellesFabriques ASBL avec la collaboration de ETWIE

Quand ? Le 15 juin 2017 à 18h30 (durée : 1h)

Où ? Café de la Rue, Rue de la Colonne 30, 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Combien ? 5€

Plus d'infos : info@bruxellesfabriques.be


 

Le 17 juin: La ville haute

LA VILLE HAUTE, HAUT LIEU DE L’ART DECO et DU MODERNISME
samedi 17 juin 2017, 14-18 heures.

La démolition des pavillons de l’exposition internationale de Charleroi, l’incendie du boulevard Audent lors de la bataille de Charleroi d’août 1914 et la création de nouvelles voiries dans le quartier militaire ont donné l’occasion au centre-ville de s’étendre vers le nord et d’entrer de plain pied dans ce style qui mettait le béton et les formes nouvelles à l’honneur.  Les grands architectes Carolos y ont dessiné leurs plus belles oeuvres: Depelsenaire, Leborgne, André, Machelidon, Coton, Marchal, Hosdain, Halloy y sont mis à l’honneur à chaque coin de rue. Départ à 14 heures, devant I’ancien hôtel de police, 14 boulevard Mayence 6000 Charleroi (R9 sortie Neuville).

N’oubliez pas que votre participation implique votre inscription préalable auprès de la Maison du Tourisme de Charleroi - Place Charles II 20 - 6000 CHARLEROI   071 86 14 14 ou  maison.tourisme@charleroi.be

 

André et Béatrice LIERNEUX-GARNY - Lic. Histoire UCL

Maison Regniers
quai Arthur Rimbaud 25
6000 CHARLEROI
071/32.89.49 - 0476/453 157 - 0476/449 717
lierneux.garny@skynet.be


 

Le 20 juin: Conférence "La sidérurgie au pays de Liège"

La Commission royale des monuments, sites et fouilles propose une conférence de Monsieur François Pasquasy (ingénieur métallurgiste et collaborateur sicentifique à l'ULg) consacrée à "La sidérurgie au pays de Liège. Vingt siècles de technologies".

Entrée gratuite mais inscription préalable.

Où ? Au Vertbois, rue du Vertbois 13c à 4000 Liège

Quand ? Le mardi 20 juin 2017 de 12h30 à 14h00

Plus d'infos ? www.crmsf.be


 

Du 15 septembre au 17 septembre: Anniversaire de la fermeture de l'usine d'Athus

Manifestations organisées dans le cadre du 40ème anniversaire de l'usine sidérurgique d'Athus.

Du 15 au septembre 2017.


 

Le 26 octobre: Conférence "L'Université de Liège. Une histoire, une mémoire, pour rejoindre l'avenir"

Les Grandes conférences liégeoises organisent un nouveau cycle avec, le 26 octobre 2017, la conférence de Philippe Raxhon intitulée "L'Université de Liège : une histoire, une mémoire pour rejoindre l'avenir".

Où ? Complexe Opéra de l'Université de Liège, place de la République française à Liège

Quand ? le jeudi 26 octobre 2017 à 20 heures

Réservation obligatoire et infos complémentaires...


 

Jusqu'au 31 octobre 2017: Exposition "Made in Longdoz. Métamorphoses d'un quartier industriel"

Connaissez-vous le quartier du Longdoz, situé à l’Est de Liège ? Il y a 200 ans, c’était une zone champêtre, où l’Ourthe actionnait des moulins. A la révolution industrielle, à partir de 1830, les nouvelles usines métallurgiques et mécaniques s’y implantent. Le quartier connait par la suite une véritable explosion urbaine. De nouvelles rues se serrent à proximité des cheminées qui crachent leurs fumées et autour de la gare qui anime le quartier. Après 1950, le Longdoz se désindustrialise peu à peu, même si l’on y sent encore pendant un temps l’odeur du pneu ou du tabac ; et que l’on y entend encore le bruit des laminoirs. Aujourd’hui, la Médiacité est le dernier fleuron d’une nouvelle métamorphose urbanistique orientée vers le commerce et les loisirs.

Entrez dans les anciens ateliers d’Espérance-Longdoz pour vous plonger dans le riche passé industriel d’un quartier qui se réinvente aujourd’hui ! 

Plus d'infos ? www.mmil.ulg.ac.be


 

Le 21 novembre: Journée d'étude "Le métal dans la construction : 1945-1975"

Plus d'infos : info@fabi.be


 

Soumettre un évènement

Vous souhaitez annoncer une ou plusieurs de vos activités en rapport avec l'archéologie et le patrimoine industriels ? N'hésitez pas à enregistrer les événements que vous souhaitez voir diffuser au travers de notre site et de notre newsletter.
 

  1.  
  2.  
  3.  
  4.  
  5.  
  6.